Les marchés se trouvent-ils dans une bulle ? Les cinq étapes d’une bulle boursière selon Minsky.

Katja Clapasson Placements

26/02/2021 – Les marchés boursiers vivent-ils une bulle ? Ou peut-être les cryptomonnaies ? L’auteur ne le sait pas et constate simplement : on ne le reconnaît que lorsqu’une bulle a éclaté.

Cependant, dans la phase actuelle, il est juste de dire que les marchés boursiers connaissent une évolution qui ne peut être qualifiée de “normale”. Les petits investisseurs s’attaquent aux fonds spéculatifs, les cryptomonnaies prennent de la valeur apparemment sans fin et les marchés boursiers semblent chers (en particulier les valeurs technologiques). Tout cela avec un niveau de taux de rémunération qui reste proche de 0 ou légèrement négatif malgré une faible hausse des taux d’intérêt.

Dans ce contexte, la théorie de Hyman P. Minsky (1919 – 1996) mérite d’être examinée de plus près (ce que la Handelszeitung a également fait aujourd’hui ; article : Les cinq étapes d’une bulle boursière). L’économiste a acquis une grande notoriété lors de la dernière crise financière, car son modèle décrivait la réalité de manière assez précise et effrayante.

“Plus les conditions sont stables, et plus la stabilité perdure, plus les conditions deviendront précaires lorsque la crise éclatera. Le succès conduit à sous-estimer le risque d’échec.” Citation de Minsky

Minsky a décrit en 1986 les cinq étapes d’une bulle boursière.

(https://digitalcommons.bard.edu/hm_archive/144/):

Etape 1 : Déplacement (Displacement)

Les investisseurs découvrent un nouveau paradigme / une nouvelle raison pour laquelle les valeurs augmentent (par exemple, le boom de l’internet dans les années 1990 et la bulle technologique qui suivi en 1999/2000). Aujourd’hui, par exemple : “Il n’y a pas d’alternative aux actions parce que les taux d’intérêt sont très bas” – cela fait plusieurs années que nous lisons cela.

Etape 2 : Boom

Après une hausse hésitante, le mouvement s’accélère. Nous entrons dans une phase où les investisseurs ont de plus en plus peur de “passer à côté” de ce qui pourrait être une opportunité.

Etape 3 : Euphorie

Les prix augmentent régulièrement. La valeur réelle d’une action ou d’un autre investissement ne présente plus d’intérêt. Les gens sont convaincus que les cours vont continuer à augmenter et que “demain” ils pourront vendre à un prix plus élevé. Un exemple ? Actuellement, les investisseurs sont prêts à payer plus de 50 000 USD pour un code informatique – mais que tiennent-ils réellement en main avec un Bitcoin ?

Etape 4 : Prise de bénéfices (Profit Taking)

Les petits investisseurs continuent d’acheter, les professionnels se retirent. Si aucun “nouvel” acheteur n’est trouvé, les prix basculent de plus en plus et une supposée consolidation se transforme en un début de grande phase de correction.

Etape 5 : Panique

Les prix baissent, baissent et les investisseurs préfèrent ne pas regarder. La peur remplace la cupidité et les pertes deviennent de plus en plus grandes. Le phénomène est ici amplifié lorsque de nombreux investisseurs ont financé des placements par des prêts. De nombreux exemples ont été donnés dans le passé. La crise financière de 2008/09 en est une bonne illustration. Le Bitcoin s’est lui aussi effondré de plus de 80 % il y a quelques années.

Et où en sommes-nous aujourd’hui ? Personne ne peut le dire avec certitude, mais certains signes avant-coureurs sont déjà visibles sur certains marchés (par exemple, le Bitcoin).

Cet article ne saurait constituer une recommandation d’achat ou de vente de certains placements.